AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

« Sous le clair de lune, »|| PV Cameron/Angel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Angel V. Carlson
    DARK QUEEN ' « Come play with me. I'm your sid »


♣ posts. : 1215
♣ age. : 26
♦ old year. : { 20.5 years old
♦ love. : { Aimer est une faiblesse. La Haine est une force. Alors je préfere te hair, que t'aimer C, malgré que mon coeur te hurle tout le contraire que je peux te dire.
♦ district. : { #223 Upper East Side, in NY

People's paradise
« my affinities »:
« info ou intox ? »:
« Quelque chose a dire ? »: | Ne vous fier pas à mon prénom ..

MessageSujet: « Sous le clair de lune, »|| PV Cameron/Angel Sam 31 Oct - 21:52


Acte I, scène I :
« Ô Roméo! Roméo! pourquoi es-tu Roméo? »La rencontre du prince charmant & de la princesse des anges.



« Jouons à Roméo & Juliette, version new-yorkaise. »



    ₪ Cameron Douglas & Angel Carlson
    Gymnase,
    Bal d'Halloween, 23h45





    ___________________



      Le Bal d'Halloween. Le premier évènement à l'université depuis des années déjà. Un bal où tous les étudiants étaient convies où leur seul obligation était de se déguiser. Quand le directeur lui avait dit de prévoir quelque chose pour la fête des morts qu'était Halloween, elle avait tout de suite pensé à faire un bal. Certes, ce n'était pas original mais la décoration prévu dans le gymnase de l'université, valait le coup de fêter la fête avec tous les étudiants et personnel de l'université de Columbia. C'était d'ailleurs pour cette raison, que la jeune femme qu'était Angel Victorienne Carlson, connu pour être la présidente du conseil des élèves et une vrai garce de première, au prénom d'ange, se trouvait à l'exterieur du gymnaste, où une sorte de petit balcon avait été mise en place pour la dite fête où la fête battait son plein depuis déjà pas mal de minutes. La jeune femme avait prévu d'y allez avec sa meilleure amie Lily Jefersson, mais n'avait jamais prévu d'y allez à l'heure pile. Elle se souvenait encore comment elle était arrivé là, plus d'une heure après l'ouverture du bal. Bal où elle avait préferer prendre l'air avec un verre de tequila sunrise en main, déguisé d'un déguisement que presque personne la reconnaissait car comment penser que la reine des garces qu'était Angie, s'était déguisé en ange et non en tenue provocante comme une de ses amis qui s'était déguiser en Catwoman. Personne ne se doutait de cela, où le mystère planait et c'est avec un sourire en coin, portant son verre de tequila sunrise à ses lèvres rougatres, qu'elle se perdit dans ses pensées qui la dérigèrent tous, quelque heures plus tôt avant l'ouverture officiel du bal d'Halloween où elle était convié et présente.


      FLASH-BACK

      4h avant le bal


        LYNNAH ▬ Tu sais comment tu vas te déguisé ? C'était la voix de sa cousine Lynnah Mckelly. Voix qui sortit miss Carlson de sa comtempltation d'un feuilleton qui passait cette après-midi là. Lui jetant un regard, elle ouvrit la bouche pour lui répondre, vite devancé par Ellah, fille qu'A détestait.
        ELAH ▬ Surement en prostitutée Cette voix sortait de la bouche de son autre collocataire tant détester par miss A. La fussillant du regard, Angel prit la parole après avoir but quelque gorgées de son jumeau d'orange préssé et frais.
        ANGEL ▬ Non, ça c'est ton déguisement. Un regard noir d'E lui répondit, avant qu'elle ne réponde enfin, à la question de sa cousine sur comment elle allait se déguiser pour le bal d'Halloween. C'est une surprise diablesse Sourit-elle après ses paroles mysterieuses avant qu'elle repose son regard chocolaté sur l'écran de la television qui passait la série Angel. Série qu'elle aimait bien, mais sans plus.


      C'est ainsi que conclua la conversation entre les trois. Une conversation qui n'apprit rien sur l'identité du costume de miss A car jamais personne n'aurait idée de la voir se déguiser en cela. Et c'est en portant son jus d'orange à ses lèvres pulpeuse, qu'elle se cala confortablement au dossier du fauteuil en cuir disposé dans le grand salon de l'appartement, pour ensuite entendre quelque brides de conversations entre Elah - fille qu'elle n'aimait pas pour plusieurs raisons -et Lynnah - sa cousine d'amour qui avait l'intention de se déguiser en diablesse, d'où le surnom " diablesse " sortit de la bouche d'A quelque minutes plus tôt.

      1h avant le bal


        LYNNAH ▬ Tu devrais commencer à t'habiller Angie. S'était Lynnah qui avait parler tout en enfillant ses deux cornes de diable, accessoire indispensable à sa tenue de diablesse. La tête d'A s'inclina de façon a regarder sa cousine alors qu'elle était toujours habillée avec les vêtements du matin autrement dit, un pantalon et un ton. Souriant face à l'acharnement de L et en sautant du comptoire où elle était assise quelque minutes plus tôt, ses pieds attérisèrent avec grace sur le carrelage de la salle de bain pour se dériger ensuite vers l'autre personne présence féminine dans cette pièce. Prenant les cornes du diable, elle fit tourner sa cousine pour les poser correctement sur la perruge rouge que L avait mit, tout en répondant à sa remarque comme quoi, elle devrait s'habiller pour Halloween.
        ANGEL ▬ Techniquement parlant, je suis déjà habillé Lyn'. Sourire moqueur aux lèvres et le roulement des yeux de sa cousine, sa voix se refit entendre à l'adresse de cette dernière. J'ai encore le temps pour m'habiller. Je ne compte pas m'y rendre à l'heure pile. J'aime me faire attendre, tu le sais mieux que quiconque Lynnah
        LYNNAH ▬ Fait gaffe, je pourrais te prendre les meilleures parties de la soirée. Se tournant pour faire face à A, elle reprit la parole lui adressant un sourire ravageur. Je suis diaboliquement sexy, dans cette tenue. Tu ne trouve pas ? Faisant la réverance à A, elle se retourna, prenant le mascara en main pour le mettre, tout en lui posant une question à l'adresse d'Angel. Lily va bientôt arrivée non ?
        ANGEL ▬ Ne t'inquiète pas, quand ils me verrons, ils viendrons tous à mes pieds. Son sourire se fit séducteur alors qu'elle reprit la parole à l'adresse de L. Tu sais très bien que tu es diaboliquement sexy mais pour te faire plaisir, je vais te le redire. Tu es diaboliquement sexy dans cette tenue lynnah Mckelly. Contente ? Lui tirant la langue, signe d'inmaturité de la part d'A, un sourire apprut aux lèvres alors qu'elle lui réponda tous en se mettant fin à leur conversation. Oui dailleurs, je crois que j'entend sa voiture arrivée. On se revoit à l'université, cousine.


      Et c'est après cette douce véritée, qu'Angel Carlson partit de la salle de bain appartement à L, pour descendre les escaliers et ouvrit la porte sur une Lily Jefersson non déguisée car elle avait l'intention de se préparer chez A. Lui adressant un sourire, elle fermit la porte après l'avoir laisser passer, qui avait l'intention de devenir, une femme zombie pour cette nuit là.

      30 min après l'ouverture du bal


        LILY ▬ Allez Angie. Sors de là, on va être en retard. La seule réponse qui lui répondit fut un soupir d'A avant que cette dernière lui réponde par des paroles, alors qu'elle se trouvait dans sa salle de bain, et Lily habillé et maquillé en zombie était dans sa chambre et commencement doucement mais véritablement à s'impatienté.
        ANGEL ▬ On est déjà en retard Lily. Alors dix minutes de plus ou de moins, ca ne va pas nous tuer. Dit A en se maquillant les yeux avec du fare a paupieres. Refermant le boitier du maquillage signé Dior, elle ajouta de sa voix cristalline, faisant soupirer Lilou derrière sa porte. Si tu es si impatiente d'allez à ce bal, tu as qu'a partir devant.
        LILY ▬ C'est hors de question que je parte sans toi. Fermant une seconde les yeux, elle ajouta tout en remettant une de ses mèches blondes derrière l'une de ses oreilles. Je veux voir en quoi es déguisé la grande Angel Carlson.
        ANGEL ▬ Tu sais ce que tu veux Lily. . Portant le diadème - un vrai , elle était riche et le montrait parfaitement - sur sa tête, elle adressa un sourire angélique alors sa main droite prenait le masque en dentelle blanc posé sur le comptoire de sa salle de bain, avant qu'elle ne sorte de la salle de bain pour reprendre la parole voyant le regard surpris de sa meilleure amie quand elle remarqua en quoi était habillée la garce qu'était A. Alors, tu me trouve comment miss zombie ? Un petit silence lui pervint quelque minutes. Mettant une de ses mèches derrières l'une de ses oreilles, mèche qui avaient échappé au chignon coiffé et ensuelle d'A, la voix de Lily se fit entendre à son adresse brisant le silence qui devenait pesant dans la chambre de miss Carlson.
        LILY ▬ Angel, tu es déguisée en ... Elle jeta un coup d'oeil à l'accessoire cachée à minimun derrière le dos d'A, avant qu'elle clot la conversation, révelant ce a quoi miss garce Carlson s'était transformer pour le bal d'halloween. ange.


      Car oui Angel Carlson était bien déguisé en ange ou plutôt la princesse des anges, portant un vrai diadème sur la tête, la touche richissime de la miss. Angel portait une longue robe blanche de soie, faisant montrer ses chaussures à talon ayant la couleur du cristal. Sa robe était peu décoltée - une vrai première pour elle, car elle était connu pour porter que des long deccoltée et non un petit - laissant voir un collier d'or avec un pendentif en forme d'ange qui tenait au creux de ses mains ouvertes sur le monde, un diament - une emeraude plus précisement -. Ses oreilles avaient été mise en valeurs par le chignon qu'elle s'était fait, ainsi que des boucles d'or en argent de perle étaient suspendu à ses oreilles. Son diadème sur la tête, deux ailes blanches - faite de vrai plumes d'oie pour l'occasion - accroché sur ses épaules par la robe blanche de princesse, qu'elle avait mise pour l'occasion. Le masque en main, fait de dentelles blanches était la touche finale au mystère sur son identité pour ce soir, car personne ne penserait que la garce qu'elle était, s'était déguisée en la personne la plus innocente et pure sur terre qu'était un ange. Déguisement qui faisait un clin d'oeil à son prénom " Angel " où c'est avec un sourire que la zombie du soir qu'était L et l'ange qu'était A, descendit les escaliers portant du même fait, son masque sur son visage faisant resortir deux orbres chocolatés encadrant par du maquillage qui les mettaient en valeur tout comme le reste de son maquillage, avant que New York vi sortir une princesse des anges et un zombi d'un des plus luxueux appartement de l'upper east side, vite pris par une limousine noire appartement à Lily pour l'occasion.

      23h00, au bal.


      Fermant la porte de la limousine, Angel fit face à l'université où tous ses habitants étaient déjà entrain de feter Halloween. Elles étaient pratiquement les dernières arrivée, vu le regard que la zombie - Lily - lui envoya. Marchant aux côté de sa meilleure amie, elles arrivèrent vers le lieu du bal. Lieu qui était le gymnaste de l'université où s'arrangant que son masque était bien mis voulant préserver le mystère de son identité pour la soirée, elle entra à la suite de L, dans le gymnaste décorée pour l'occasion, s'arretant au même moment que Lily qui prit la parole.

        LILY ▬ C'est magnifique Oui ca l'était et même elle, Angel était surprise n'ayant pas participer à la decoration de la salle. Elle avait juste commander nourriture, boisson, bonbons et autres choses laissant la grande tache de décorer le gymnaste par le comité des fêtes qui se chargèrent toujours de cela. Ses yeux chocolatés se posèrent sur tous les endroits du gymnase. Les tons sombre et orangés étaient présents, tout comme les squelettes, citrouilles, toiles d'arrangnés. L'ambiance était térrifiante comme l'indiquait la description d'Halloween : la fête des morts. La musique était présente où bon nombre d'étudiants dansèrent. Certains les regardaient, d'autres parlèrent. Elle apperçut une tête rouge avec deux cornes où un sourire angélique s'inscrit sur les lèvres de miss Carlson - prenant son rôle d'ange à coeur - avant qu'elle réponde enfin à Lily qui attendait plus ou moins une réponse de sa part, vu son regard insistant sur sa magnifique personne.
        ANGEL ▬ L'ambiance est terrifiante, tout comme se doit un ball d'halloween.


      Les deux meilleures amies resterent à leur place pendant cinq minutes avant qu'elles partent vers le bar pour prendre un verre d'alcool chacune. Ange ok, mais ne pas boire d'alcool dans une soirée où l'alcool était accepté et a volonté, c'étai hors de question où elle demanda au barman déguisé en pirate une tequila sunrise, avec un sourire angélique en cadeau.

      37 min plus tard.


      La musique était toujours présente, alternant tout types de musique connu aux Etats Unis jusqu'a ce jour. D'autres élèves étaient venu après leur arrivée, qui personne ou presque de reconnu la reine des garces qu'était A sous son déguisement. Angel se trouvait actuellement avec une version moderne de femme fatale qu'elle trouva en la personne de Billie Jean Carrols qui l'avait reconnu sous son déguisement d'ange. Regardant la salle où la chaleur commencait a se faire sentir, elle écoutait ce que BJ lui disait tout en portant son deuxième verre d'alcool de la soirée - et pas dernier - , à la bouche.

        BILLIE-JEAN ▬ Déguisé comme tu es, tu peux faire ce que tu veux, sans risquer qu'on te reconnaisse car personne penserait que tu t'es déguisé en ange, darling. disait-elle en portant son verre de voldka orange à la bouche alors que la voix d'A se fit entendre, à son adresse quelque secondes plus tard.
        ANGEL ▬ C'est sur. Et toi, as-tu trouver ton grand méchanp loup ? Sa voix amusé à l'adresse de BJ, avant qu'elle n'avala son breuvage alcoolisé écoutant la réponse de la co-présidente du conseil des élèves mais grande amie d'A.
        BILLIE-JEAN ▬ Je suis entrain de le chercher. Son regard appuya ses dire alors qu'A lui apprit qu'elle allait prendre l'air quelque minutes plus tard.
        ANGEL ▬ Je te laisse le chercher alors. Moi, je vais prendre l'air. La chaleur devient éttoufante, tu ne trouve pas ? un hochement de tête lui répondit avant qu'A parte prendre l'air, sur le petit balcol disposé pour l'occasion, au gymnaste, avec son verre à la main.


      Emplacement où personne ne s'y trouvaient à son grand plaisir d'ailleurs. Souriant face a cela, elle croissa ses bras sur la rambart du petit balcol emmenager, après qu'elle daigne posé son verre de tequila sunrise sur le rebord du rambart. Et c'est ainsi qu'on pouvait trouvé A, huit minutes plus tard dans cette endroit, prenant l'air frais tout en écoutant la musique de la fête qui se fit entendre vers le lieu recceuillant où elle s'y trouvait depuis de nombreuses minutes.

      FIN DU FLASH-BACK

      23hh45, balcon du gymnaste.


      Sortant de ses pensées, son regard continua a fixer l'université de toute sa splendeur, sous l'oeil vigilant de la Lune présente dans le ciel sombre éclairé par les milliers d'étoile présente ce soir là. Si quelqu'un avait été présent dans le mini-parc qui donnait accès aux autres batiments de l'université et aurait lever la tête vers le lieu du bal d'halloween, il aurait tout de suite pensé à une chose " une ange est tombée du ciel ". Elle avait le costume d'ange - malgré son caractère garce -, portait le prénom Angel, le tout avec son physique angélique. Oui, Angel ressemblait à un ange de loin ou de près, malgré qu'elle était brune et non blonde. Et pourtant les apparences sont souvent trompeuses car les personnes qui connaissaient de nom ou de vue Angel, vous dirons que c'est l'enfer qui possède l'ange.Elle était une garce et l'assumait parfaitement, haissant l'amour malgré que son caractère d'ange d'autrefois était toujours présent, au fond d'elle, mais brisé. Un changement de personnalité qui en surprit plus d'un mais c'était l'unique solution pour remonter la pente, quand on avait un coeur brisé par un Dom Juan. En parlant du Dom Juan, elle ne l'avait pas apperçut, peut etre se cachait-il très bien dans son costume ou n'était pas encore arrivé. Si on lui demandait quel genre de costume pouvait porter ce soir là, Cameron Douglas, elle vous dira en diable. Le seul costume qu'elle ne le voyait pas porter - et pourtant - était celui du prince charmant car un Dom Juan n'est pas un prince charmant, loin de là.

      Et c'est en soupirant contre le fait qu'elle pensait toujours à lui alors qu'il n'était même pas présent et le fait qu'elle repoussait ses avances car il la voulait encore dans son lit et cela s'était hors de question n'ayant pas l'intention de reavoir son coeur brisé pour ses beaux yeux - c'était bien trop douleureux -, qu'elle porta à ses lèvres son verre d'alcool, alors que le vent commencait a se faire sentir et voir, faisant bouger les plumes des ailes d'ange de son costume, ainsi que quelque mèches de ses cheveux dépassant du chignon qu'elle avait fait pour l'occasion, laissant son regard voyager sur la lune. Elle ne pensait a rien d'autre, surtout pas qu'une personne bien connu - il - viendrait briser le silence religieux qui était présent autour de la princesse des anges qu'était Angel V. Carlson, sur le balcol emmenager, au dehors du gymnaste. Un silence magique mais vite disparu.

    _________________

      A Devil Angel

        Je voudrais briser ton cœur
        en mille morceaux.
        Seulement, je ne résisterais
        pas très longtemps.
        Et je finirais par te donner le mien,
        les yeux clos.


        ▬ Angel V. Carlson
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Cameron L. Douglas


    ♣ posts. : 188
    ♣ age. : 25
    ♦ old year. : 21
    ♦ love. : connais pas :]
    ♦ district. : #223 ; Upper East Side

    People's paradise
    « my affinities »:
    « info ou intox ? »:
    « Quelque chose a dire ? »: Non :]

    MessageSujet: Re: « Sous le clair de lune, »|| PV Cameron/Angel Mar 3 Nov - 1:26


    « Ô céleste, céleste nuit !
    J'ai peur, comme il fait nuit, que tout ceci ne
    soit qu'un rêve, trop délicieusement flatteur pour être réel. »


      Halloween. La fête des morts, et des enfants qui se déguisent en espérant recevoir pleins de bonbons. Cette célébration est vécue différemment selon toutes les périodes de la vie. Enfant, on se déguise pour avoir des sucreries. Et on grandit, jusqu'à trouver dans Halloween le seul intérêt d'être une excuse pour faire la fête – déguisé ou non. Adulte, c'est là que toute la fête devient ennuyeuse et qu'on est réticent à la faire. Car franchement, qui aime être dérangé pendant une journée entière par des centaines de gosses qui quémandent du sucre ? Passé un certain age on se désintéresse d'Halloween et on trouve cette fête inutile. Mais pour l'instant, les étudiants de Columbia semble la trouver plus qu'attirante. Imaginez vous un instant dans le gymnase d'une des plus prestigieuses université du pays décoré pour l'occasion, vous permettant de faire la fête toute la nuit, de consommer autant d'alcool que vous souhaitez, mais surtout, draguer autant de personne que vous voulez sachant que tout le monde fait n'importe quoi quand il est déguisé. Ne trouveriez-vous pas Halloween attirant dans de telles circonstances ?

      Cameron Douglas n'avait jamais fêté Halloween dans son enfance. Quand on a son statut social on ne va pas faire la manche déguisé en vampire dans le quartier pour avoir des bonbons. D'autant plus quand, comme lui, on détestait toutes les choses sucrées de ce genre. Pendant les quinze premières années de sa vie, il passa donc sa soirée du 31 Octobre seul chez lui. Mais après cet age, la période « on en profite pour faire la fête » débuta. Et il commença à apprécier l'idée de porter un costume et de célébrer les morts avec du sucre. Cam, au fil des années, avait appris à se servir de cette fête pour draguer plus que les autres soirs. Explications : vous arrivez à une soirée, vous êtes déguisés à tel point qu'on ne peut pas vous reconnaître et là, vous vous faites rejeter par une fille. Que faites vous ? Vous allez changer de costume, et retentez votre chance avec la même fille en faisant attention de ne pas faire les mêmes erreurs. Le Dom Juan n'avait aucun mal à accepter de se faire rejeter, mais lorsque c'était Halloween, il en profitait pour manipuler les femmes pour qu'elle change d'avis après un premier rejet. C'était en parti grâce à cette occupation de fête qu'il aimait le 31 octobre. Et cette année, il avait prévu de rejouer à son petit jeu.

      Ce qui est drôle avec Halloween, c'est les quelques jours qui précèdent. Lorsque tout le monde en cesse de vous demander ce que vous avez prévu de faire, mais surtout, ce que vous avez prévu de porter. Étant donné la petite habitude de Cameron, il ne pouvait jamais répondre à cette dernière question. Il avait trop de costumes de prévus pour tous les citer. Cette année ne fit pas exceptions, et le matin du jour d'Halloween, il eut droit au fameux interrogatoire.

      Appartement dans l'Upper East Side, le matin d'Halloween ;
      Cameron – Lynnah – Ellah


        Lynnah ; « Alors Dom Juan, aura-t-on l'honneur de te voir ce soir au bal ? Ou tu as mieux de prévu ? » demanda la colocataire et meilleure amie de Cam lorsque celui ci posa le pied dans la cuisine de leur luxueux appartement.
        Cameron ; « L'honneur de me voir oui. » répondit-il en sortant une tasse d'un des placards de la pièce. « L'honneur de me reconnaître, peut-être pas. » reprit-il en lançant un regard malicieux à son interlocutrice. Elle connaissait sa technique de non-rejet d'Halloween, et se retint de poser la question du « Tu vas porter quoi comme déguisement ? ». Ce qui était judicieux de sa part.
        Ellah ; « Moi qui espérait tellement que tu m'accorderais une danse ce soir. » dit une autre de ses colocataires présente dans la pièce, avec qui il entretenait une relation assez particulière.
        Cameron ; « Si tu insistes vraiment je pourrais peut être t'inviter à danser à un moment. Mais il faudra d'abord que tu me trouves ma belle ». Et il lui ferait comprendre qui et où il était, car en y réfléchissant bien, une petite danse avec elle ne le dérangerait surement pas.


      La dernière colocataire manquait à l'appel dans la cuisine à ce moment là. Et c'était peut être mieux ainsi. Si Angel était là, elle aurait eu la bonne idée de faire ses remarques sanglantes qu'ils aimaient tant, mais qui aurait plombé l'ambiance amicale qui régnait dans la pièce à cet instant. Avec trois colocataires étaient forcément conflictuel. Il est difficile que la bonne entente règne entre tout le monde. Dès qu'ils se voyaient, Angel et Cameron se lançaient des piques, se disputaient, ou quand ils n'étaient pas d'humeur, s'ignoraient royalement. Autre duo atypique : Angel et Ellah. Elles se détestaient, et ça se faisait plutôt bien ressentir. La seule tranquille qui s'entendait avec tout le monde était Lynnah. Et elle a bien du courage pour supporter tout le monde...

      Le reste de la journée d'Halloween consista pour Cameron a vérifié que tous ses costumes étaient au point, et qu'il ne manquait aucun accessoire. Il en avait pris en tout cinq. Il n'aurait probablement pas l'occasion de tous les porter, mais il préférait assurer le coup en étant prévoyant. En tout début de soirée, avant que la fête ne commence vraiment, le Dom Juan alla faire son installation de costumes dans l'un des vestiaires du gymnase qu'il avait pris la peine de réserver pour son utilité personnelle quelques heures plus tôt. Tous devait être parfait, et ça allait l'être. Enfilant le premier costume, celui du Diable, Cameron entra au cœur de la fête. Le premier déguisement n'était pas le plus original qui soit, mais il était le plus représentatif de son vrai caractère. Et de toute façon, il ne risquait pas de durer très longtemps. Maintenant, il ne restait plus qu'à trouver une femme qui serait le défi de la soirée. Une femme qui ne semblait pas prête à accepter les avances du Dom Juan aussi facilement, et qui lui permettrait d'enfiler d'autres costumes. Il mit du temps à trouver la proie parfaite. Ce n'est qu'au bout d'une heure à rencontrer des filles, à danser et boire avec elles, qu'il trouva ce qu'il lui fallait. Une blonde superbe, déguisée en bonne sœur sexy, qui semblait être là pour emmerder tous les hommes qui viendraient l'accoster. Il avait trouvé là la perle rare qui serait surement le plus grand défi depuis qu'il avait imaginé ce jeu.

      Gymnase de l'université, milieu de soirée ;
      Cameron – La nonne sexy


      •• Acte I, scène 1 – le Diable et la bonne sœur :

        Cameron ; « Ma sœur, accorderiez vous quelques instants à un pécheur ? » dit-il sans réfléchir lorsqu'il s'approcha de la jeune femme pour la première fois. Son premier costume ne risquait pas de l'aider dans sa tâche.
        La nonne sexy ; « Dieu ne me pardonnerait jamais d'adresser la parole à Satan. » le snoba-t-elle avant de se détourner de Cam une première fois.


      La plus grosse déception de cette première tentative fut que la Blonde partit trop tôt, et que Cameron n'avait pas pu sortir la phrase qu'il avait préparé depuis l'instant où il avait acheté son costume : « Satan m'habite. ». Remarquez le degré de recherche et la hauteur du niveau de ce jeu de mot... Plus motivé que jamais à l'idée de ce premier rejet, le Dom Juan rejoignit son vestiaire et prit le second costume de la soirée, celui du soldat romain. Certes pas très Halloween, mais tellement viril et sexy. Quoi de plus viril qu'une jupe à frange ? Ne voulant pas retenter sa chance tout de suite, Cameron accorda comme promis une danse à Ellah en enlevant son casque pour que celle ci puisse le reconnaître. Une fois chose faite, et après avoir remis son casque, il repartit à la chasse à la nonne.

      •• Acte I, scène 2 – le soldat romain et la bonne sœur :

        Cameron ; « Le prête vous a laissé sortir seule ce soir ma sœur ? » demanda le Dom Juan, prêt pour réussir son défi personnel.
        La nonne sexy ; « Je ne suis pas obligée de toujours vivre en fonction du prête vous savez. Je fais bien des choses sans qu'il ne soit au courant et qu'il n'approuverait certainement pas. Si vous voyez le fond de ma pensée. ». C'était un bien meilleur début, avouons le. Mais rien n'était gagné.
        Cameron ; « Alors, même sans son accord, vous m'accorderiez une danse ? ». Il tentait le tout pour le tout. La conversation avait bien commencé, avec un peu de chance elle accepterait.
        La nonne sexy ; « Je suis désolée, j'ai pour principe de ne pas danser avec des hommes qui portent des jupes. » répliqua-t-elle gâchant tout espoir.


      La jupe à frange ne plait pas à tout le monde apparemment. Le troisième costume était plus conventionnel, mais aussi largement différent des autres prévus. La grosse différence était que celui ci n'avait pas de masque. Cameron avait supposé que montrer son visage à la troisième tentative était peut être une bonne idée. En temps normal, ce dernier avait plutôt le don pour séduire quiconque. Même les bonnes sœurs. Mais ça marchait beaucoup mieux lorsque les dites bonnes sœurs étaient encore là. À son grand regret, lorsque le Dom Juan entra dans le gymnase avec son troisième costume, il eut beau balayer la salle entière du regard, la nonne était introuvable. Son défi tombait à l'eau. Il était pourtant certain que son costume de Prince Charmant style XVIIIème siècle aurait un succès fou. Abandonnant son jeu pour la soirée, trop déçu d'avoir perdu sa proie, Cameron se rendit au bar pour prendre une margarita. La tequila serait son seul réconfort. Enfin, en plus de toutes les filles qu'il allait s'amuser à séduire à partir de maintenant, sans chercher à jouer à son petit jeu débile qu'il venait déjà de perdre.

      •• Acte II, scène 1 – Le Prince Charmant et l'Ange :

      C'est alors avec son verre à la main, que Cameron se dirigea vers balcon du gymnase pour prendre l'air avant de se hâter à son nouvelle tache de Prince Charmant séducteur. Qui aurait un jour imaginer Cameron Luke Douglas en Prince Charmant ? Personne. Il en était le plus parfait opposé, et personne ne dirait le contraire. Mais un événement bizarre se produisit lorsque le jeune homme sortit du gymnase et posa le pied sur le balcon aménagé pour l'occasion. L'endroit était vide, à l'exception d'un ange appuyé sur la rambarde. Cam se figea un moment. Il n'y avait presque aucun bruit, et l'instant semblait magique.

      Seul, sur un balcon, sans bruit, un ange en face de lui. Un sentiment étrange l'envahit, et hésitant, le Prince Charmant se dirigea vers l'ange en face de lui. Sans faire de bruit, et sous le charme de la personne à côté de lui, il s'appuya à son tour à la rambarde, et posa son verre à côté de celui de déjà présent. Il contempla un instant l'être pur à ses côtés, et premièrement déçu de voir un masque sur son visage, il prit la parole :

        Cameron ; « Est-ce un rêve ? » demanda-t-il d'une voix si calme et posée qu'elle ne semblait pas sortir de sa bouche. « Un ange tombé du ciel le soir d'Halloween ? J'ai du mal à croire à l'ironie de la situation. ».


      Même si le moment était unique et magique à la fois, il sentait en la personne de l'ange une présence familière. Comme s'il le connaissait. Mais Cameron était tellement ébloui et charmé que ses idées n'arrivaient pas à être claires, et il était incapable de réfléchir pour trouver d'où cette impression lui venait.
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur
    avatar
    Angel V. Carlson
      DARK QUEEN ' « Come play with me. I'm your sid »


    ♣ posts. : 1215
    ♣ age. : 26
    ♦ old year. : { 20.5 years old
    ♦ love. : { Aimer est une faiblesse. La Haine est une force. Alors je préfere te hair, que t'aimer C, malgré que mon coeur te hurle tout le contraire que je peux te dire.
    ♦ district. : { #223 Upper East Side, in NY

    People's paradise
    « my affinities »:
    « info ou intox ? »:
    « Quelque chose a dire ? »: | Ne vous fier pas à mon prénom ..

    MessageSujet: Re: « Sous le clair de lune, »|| PV Cameron/Angel Mar 3 Nov - 15:18


    Acte II, scène II :
    Te parler ou t'ignorer ?






    « La seule différence entre toi et moi,
    est l'apport d'un masque.
    Me reconnaitras-tu ? »


    ___________________



      Halloween. La fête des morts. La fête où les habitants d'une ville, quelque soit la ville, le pays ou le continent, se déguisent pour récolter des bonbons donner par les voisins, quand ils viendrais devant leur porte pour demander des bonbons. C'était Halloween. Une fête comme tant d'autre, fêter en famille ou entre amis, mais une fête quand même. Halloween était plus pratiquement par les enfants, aimant se déguiser et récolter bon nombre de bonbons, se fichant pas mal des maladies dentaires qui pouvaient venir après avoir avaler ces choses sucrées. Comme beaucoup, chaque enfant a déjà fêter un Halloween, pour le 31 Octobre et pourtant, ce n'était pas si réel que ça. Prenez par exemple, miss Angel Victorienne Carlson. Elle n'avait jamais fêter Halloween, pas parce qu'elle n'avait pas envie, juste qu'elle ne pouvait pas le faire. Elle apprit à cinq ans, la fête d'Halloween, regardant dessin animé sur dessin animé, et par les conversations de ses camarades de classe. Beaucoup parlèrent d'Halloween, deux semaines avant et la jeune fille fasciné s'était dit, qu'elle le feteras. La seule chose qu'elle connu à cinq ans, fut sa chambre pour le 31 Octobre car son père lui avait interdit de fêter Halloween, car il ne trouvait rien d'interet en déguiser et faire la manche pour avoir des bonbons. Cela se passa comme cela, pour les autres Halloween qui suivirent malgré qu'elle avait toujours des bonbons chez elle. Puis, a seulement douze ans tout changa. Son père était absent devient encore plus, où sa mère lui avait donner sa parole qu'elle ne direra rien si elle fetait Halloween avec des amis car Halloween était avant tout une fête, comme Noel ou la fête du Reveillon. Mais, elle n'alla pas fêter le 31 Octobre à ses douze ans, n'ayant pas prit assez de temps pour choisir son déguisement car elle se voyait mal, se déguiser en une chose horrible qu'on appelle sorcière. Ses treize ans ne fut pas un jour de fête, étant tombé dans une pleine réunion de famille, étant tous de congé ce jour là. C'est seulement deux ans plus tard, quand elle avait quinze ans, qu'elle connu son vrai Halloween. Enfin, pas vraiment vrai car elle ne portait pas de déguisement, mais fêtait la fête entre amie dans une boite de nuit où la soirée était non costumé mais en vêtements qui les mettaient en valeur. Et quoi de mieux, que cela pour remplir son tableau de chasse alors que son coeur était en miette depuis deux ans ? Finalement, Angel Carlson n'avait jamais fêter Halloween, et même si elle se fichait de la fête comme de sa première chemise, interieurement, A aurait aimer partager cette fête avec ses deux parents. Chose qui n'arriva jamais pour plusieurs raisons.

      Alors quand le directeur de l'université de Columbia, lui avait dit que l'université fetera Halloween, avec deguisement et tout, elle avait vu l'occassion rêver de feter son premier vrai Halloween. Même si, cela devait garder secret, bon nombre de discutions lui parvenaient mais jamais personne n'aurait penser que l'université allait offrir un bal pour la fête des morts. C'était son idée. Le Bal d'Halloween était présidente du conseil des élèves, et pourtant n'avait jamais mit les pied au gymnaste pour décorer la salle, laissant le soin au comitié des fêtes pour le faire, ils le faisaient si bien. Donc prenant son rôle de présidente au sérieux, A avait achetait tout ce que les étudiants pourraient aimer avoir pour un Halloween. Bonbons - c'était Halloween - mais aussi alcool a volonté, d'où le grand nombre présent d'étudiant au bal, car quoi de mieux que de se saouler dans une fête où l'alcool était permis par l'établissement et à volonté ? Il n'y avais rien de mieux que cela, surtout si tous étaient déguisement car personne ne serait qui aurait fait quoi. Angel avait entendu bon nombre de ses amis, mettre au point plusieurs costumes qu'ils ne metterons pas tous. Angel elle, avait choisit qu'un costume car elle ne trouvait pas d'autre costume qui pouvaient la mettre aussi en valeur que le sien. Ou plutôt, aucun autre costume allait attirer les yeux sur elle pour la reconnaitre. Halloween était une fête, et par ce simple fait, Angel avait décider de rester dans le mystère, ne voulant pas se faire reconnaitre, et voulant passer une bonne soirée. Et quoi de mieux, qu'un costume d'ange, pour cela ? Personne ne la voyait porter un tel déguisement, ne lui allant pas au caractère et pourtant, elle avait choisit ce déguisement malgré que bon nombre de rumeurs circulaient comme quoi la reine des glaces, allait venir dans un costume provoquant. C'était peut etre pour cela, que quand elle était arrivée à la fête avec Lily - presque personne n'avait fait le rapprochement entre les deux meilleures amies - personne ne l'avait reconnu, pensant déjà qu'A était arrivée, et se trouvait ailleurs, entrain de coucher avec un homme masqué. Chose qui n'arrivera pas dans la soirée, car elle prenait le rôle de son déguisement a coeur, même si souvent la tentation était bien trop forte pour résister à l'appel du désir. Un Halloween qui la surprendrais, elle qui voulait surprendre, allait être servit de gré ou de force d'ailleurs.

      Chambre d'Angel.


      Montant les escaliers pour allez dans la chambre d'Angel, les deux meilleures amies rencontrèrent au passage Cameron Douglas où les piques commencaient déjà a se faire entendre entre les deux collocataires. C'était toujours comme cela, et même si ils étaient dans un jour de fête, il n'y avais pas d'exeption d'où le regard ennuyé de Lily, qui après cinq minutes de piques entre le Dom Juan qu'était C et la garce qu'était A, empoigna la brune pour la faire monter rapidement les marches de l'escalier, faisait voler au passage son costume que L portait dans ses bras, pour la jeter de force dans la chambre de queen que possédait A. Arrivée dedans, Angel Victorienne Carlson partit s'assoire sur son lit où le silence qui était présent dans sa demeure, fut vite rompit quand elle entendit la voix colérique de Lily lui rappellait l'instant passé dans les escaliers où seul, un regard ennuyé répondit à la belle blonde qu'était miss Jefersson.

        LILY ▬ Putain, mais tu le fais exprès Angie ? Lily Jefersson. Connu pour être sa meilleure amie depuis la naissance, les deux se connaissaient suffisament pour savoir qu'elles étaient aussi tétue que l'autre. Angel quand a elle, était tranquillement assise sur son lit, voyant débarquer Lily, en pleine crise. Le sujet de conversation était facile a savoir car elles se disputaient sur un point : Cameron Douglas, meilleur ami de L mais surtout amour de la vie d'A. Et ce dernier, les deux jeunes femmes l'avaient croisser dans les escaliers pour monter dans sa chambre, où A n'avait pas put laisser échapper une remarque sarcastique, vite suivit par C et inversement, pour qu'enfin L prenne le bras d'A pour la jeter de force dans sa chambre de queen. Claquant la porte, la jeune brune lui lança un seul coup d'oeil avant d'entendre sa voix laissante lui répondre. Une réponse vérédique d'ailleurs.
        ANGEL ▬ Ce n'est pas de ma faute, si il me cherche. Tu sais très bien que si on cherche, on me trouve. répondit-elle d'une voix laissante alors qu'elle porta son regard devant elle, voyant quelque secondes plus tard, apparaitre Lily qui n'était pas près à finir cette conversation sur ce sujet là, vu l'entende de sa voix dans sa chambre de queen.
        LILY ▬ Ouai, ben tu pouvais pas genre passé ton chemin ou mieux lui parler civilement ? Lui parler civilement ? Il avait perdu ses droits depuis qu'il lui avait briser le coeur et cela, une Carlson est très rancunière quand il était question d'amour. Donc la seule chose qu'elle faisait était de l'ignorer ou de lui lancer des piques, malgré qu'elle savait très bien que le Dom Juan la revoulait dans son lit, chose qui n'arriva jamais, soi-dit en passant. Poussant un soupire de laissitude, elle entendit sa voix cristaline et ennuyée répondre à l'adresse de Lily, qui la regardait d'un oeil qui lui disait rien de bon.
        ANGEL ▬ Pour quelle raison, je parlerais civilement à ce salaud de première ? Se levant de son lit, elle partit marcher dans sa chambre alors qu'elle sentait le regard de sa meilleure amie sur elle. Cette dernière lui répondit une chose, qui la laissa immobile quelque secondes avant qu'elle parte resassoire sur son lit, pour poser une exclamation de surprise vite répondu, par un fait non réel à ce jour.
        LILY ▬ Tu l'aime. Elle l'aimait ? Dans le passé oui, peut etre encore aujourd'hui mais elle préfera nier cela, que de le dire a haute voix d'où sa réponse quelque minutes plus tard, ayant quelque peu laissé un silence passé entre les deux jeunes femmes présente dans la chambre d'A.
        ANGEL ▬ Je l'aimais rectification. Je me porterais mieux si je ne vois pas Cameron Douglas dans les parages, croit moi. disait-elle en tournant la tête vers la fenêtre où la nuit commencait déjà a se faire voir. Ne voulant pas continuer ce sujet de conversation là, qu'avaient aborder les deux meilleures amies depuis un bon quart, elle ajouta d'une voix sérieuse, changant de sujet radicalement. Ce n'est pas tout, mais il faudras bien qu'on commence a se préparer. Halloween nous attend blondie.


      Et c'est avec un sourire et un soupire de soulagement quand elle remarqua que Lily, sa meilleure amie depuis la naissance, partit s'emfermer dans sa salle de bain, passant la première pour se déguiser, elle se laissa tomber sur son lit, portant son regard noisette sur le plafond se donnant vraiment, pourquoi tout arrivait a elle. Elle ne put pas rester lomgtemps dans ses pensées, car seulement un quart d'heure plus tard, une zombie blonde arriva dans sa chambre, la poussant presque dans sa salle de bain pour qu'elle enfille son costume. Costume cachée d'ailleurs, vu le regard noir de sa meilleure amie qui n'avait pas put mettre la main dessus. Lui lançant un dernier sourire moqueur alors qu'elle voyait plusque que sentir un oreillier arrivé a quelque centimètres de sa personne, Angel Carlson partit se préparer dans sa salle de bain, prenant bien une demie-heure ou une heure, pour se changer en ange, qualification qui n'allait pas du tout avec son caractère de garce, soi-dit en passant.

      Rencontre d'un pirate et d'une ange.


        PIRATE ▬ Dieu te puniera pour ton péché, petite ange. disait-il alors qu'il regardait miss Carlson, boire un verre d'alcool. Ce n'était pas son premier verre et pourtant, elle ne se genait pas pour les boire cul sec, d'où la remarque amusante de la personne qui faisait face. Un pirate sortit de Peter Pan et pourtant, un séduisant pirate d'où sa réponse à l'adresse du jeune homme.
        ANGEL ▬ Alors, je brulerais en enfer avec damnation. disait-elle avec un touche d'amusement dans ses paroles. Le regard du jeune homme se fit charmeur alors qu'elle commandait un deuxième verre, vite enlever par le dit pirate qui reprit la parole, sous le regard vexer de l'ange qu'était Angel, voulant boire a tout prix son verre de tequila sunrise.
        PIRATE ▬ M'accorderais-tu cette danse, ange déchu ? Un mouvement de main lui fit comprendre la demande muette du jeune homme. Lui lançant un simple regard, elle entendit sa voix sérieuse et posée lui répondre, tout en remettant une mèche derrière son oreille, ne regardant que la personne qui lui faisait face.
        ANGEL ▬ Si tu rend mon verre, peut être t'accorderais-je une danse, pirate.


      Un compromi ? Peut etre mais grace a cela, on pouvait voir quelque minutes plus tard, Angel Carlson boire son verre d'alcool pour ensuite disparaitre sur la piste de danse, pour danser avec le pirate car c'était bien connu : une Carlson et de puis est une ange, respectait toujours ses promesses surtout si l'individu qui lui avait parler, était aussi sexy qu'un appollon grec tombé du ciel, pour vous faire danser un slot sensuel sans qu'ils remarquer avec qui ils dansaient.

      Balcon ;


      Le silence. Voici, une chose qu'Angel Victorienne Carlson aimait au plus au monde, car personne ne lui deviait rien pour cela. Le silence. Deux mots et pourtant tant d'émotions. Un silence pouvait être tendu, si deux personnes ne s'aimaient pas se regardaient dans les yeux, sans parler. Il pouvait aussi être agréable, quand deux amoureux s'elançais comme si demain, n'existait pas. Mais le silence pouvait être aussi magique, si la situation y allait. Voici, le genre de silence qui arriva sur le balcon émmenager au gymnaste, gymnaste décoré pour l'occassion de la fête des morts qu'était Halloween. Un silence qui en surprit plus d'un et pourtant, perdu dans son monde, elle ne remarqua pas l'image qu'elle pouvait donnée déguisé en ange. Personne ne l'avait reconnu dans ce déguisement là - sauf les personnes féminines où elle avait enlever son masque en secret, ne voulant pas que toute l'université remarque en quoi la présidente du conseil des élèves étaient déguisée pour la soirée - et c'était mieux ainsi. Le mystère était peut etre une bonne chose, surtout quand on avait la vie d'Angel Carlson. Une vie pas si parfaite que cela, mais c'était sa vie et personne ne pouvait la modifier ou la changer. Alors, elle se permit de plonger dans ce silence magique et agréable, car c'était bien la seule chose qui ne voulait rien d'elle. Si elle avait été un personnage exterieur, A aurait dit qu'elle ressemblait un ange déchu. Déchu, elle était et pourtant ses ailes blanches s'éclairaient par les étoiles qui englopèrent la nuit étoilée de la soirée. Déchu elle était, et cela, elle le savait que trop bien, ayant passé du paradis à l'enfer, en quelque jours, en quelque mois, en quelque années. Mais Angel aimait sa vie, même si beaucoup de mauvaise langues n'aimaient pas ses manières de garce. Chose qu'elle ne prit même pas la peine de rétorquer, s'assumant même si elle savait qu'au fond d'elle, une petite ange pleurait ayant trop cru au conte de fée dans sa jeunesse, et n'avait pas fait la différence entre la passion et l'amour. Elle s'était bruler les ailes et elle devait s'en plaindre qu'a elle même. Alors quand des pas annoncant une présence brisa ce silence, Angel se retenait de souffler d'exesperation car elle était bien là, seule sur un balcon que personne ne venait normalement. Mais, elle ne fit rien, ne se tournant même pas pour voir qui avait briser ce silence magique. C'est seulement quand elle entendit les pas venir vers elle, pour s'appuyer à son tour à la rembart, qu'elle sortit completement de ses pensées, surtout quand elle entendit une voix qu'elle connaissait tant. Connaissait trop, pour son coeur brisé et pourtant, elle sentit en elle, un frisson la parcourir car il fallait juste qu'elle voit ou entende la voix de Cameron Douglas, pour que sa journée soit heureuse. Et c'était peut etre pour cela qu'elle maudit le sentiment qu'était l'amour car jamais sans ce sentiment là, elle aurait besoin de cette chose vitale qu'on appellait amoureux. Surtout que le dit amoureux ne partagerait jamais ses sentiments, lui ressemblant caractérisement parlant et n'ayant pas, découvert qui elle était, vu aucune remarque flatteuse ou sarcastique s'échappait des lèvres rougatres et tant rêver par A, du jeune prince charmant qui lui faisait quelque peu face.

        CAMERON ▬ Est-ce un rêve ? demanda-t-il d'une voix si calme et posée qu'elle ne semblait pas sortir de sa bouche. Un ange tombé du ciel le soir d'Halloween ? J'ai du mal à croire à l'ironie de la situation.

      Une voix tant connu, aimer et détesté celui A de la comtemplation de l'université. Elle reconnaitrait cette voix, les yeux fermer où elle ne se permit même pas la peine, de se tourner pour voir arrivé quelque secondes, Cameron Douglas déguisé en prince charmant. Prince charmant. Voila, une caractéristique qui n'allait pas du tout avec le caractère Dom Juan qu'il était - tout comme le costume d'A avec son caractère de garce - et pourtant, elle ne fit rien pour se moquer l'écoutant parler. C'était vrai. La situation était quelque peu ironique puisque Halloween fêtait la fête des morts, et non la venue des anges sur Terre. Et pourtant, elle ne prenit même pas sa voix méprisante pour le rambarrer, entrant dans son jeu sans le vouloir, quand elle entendit sa voix amusée et posée, lui dire des choses qu'elle n'aurait jamais prononcer si elle n'avait pas eu un masque en dentelle sur son visage d'ange. Visage masquée qui ne rappella rien à son interlocuteur vu le regard - presque déçu - de ce dernier quand il remarqua qu'elle était masquée.

        ANGEL ▬ Le paradis n'a jamais vraiment aimer cette fête et pourtant, je suis là, a fêter la fête des morts, se fichant pas mal de ce que Dieu pourrait me faire, pour me punir de ce péché. dit-elle alors qu'elle posa un instant ses yeux chocolats sur la Lune, pour appuyer ses paroles. C'était vrai. Si son géniteur apprenait par quelqu'un, que sa fille Angel Carlson était venu déguisé pour une fête aussi stupide qu'est Halloween - surtout déguisé en ange - elle ne donnerait pas chère de sa peau. Mais son paternel était loin, présent dans une autre vie que la sienne où posant son regard sur son verre d'alcool, elle l'emmena vers elle de façon en en boire une gorgée. Un silence s'en suivit avant qu'elle détourne son regard du paysage qu'est la comtemplation de l'université étoilé, pour le poser sur celui de Cameron Douglas où un fin sourire amusé naquit sur son visage, alors qu'elle entendit sa voix d'un brun ironique, reprendre la conversation, d'un ton calme qui la surprit beaucoup. La situation la plus ironique de la soirée, est plutôt le choix de ton costume Dom Juan. Le surnom lui faisait bien comprendre, qu'elle l'avait reconnu où un simple regard lui clarifiait qu'il ne savait pas qui se cachait sous le costume d'ange. Une reflexion arriva dans son esprit, vite chassée quand elle entendit sa voix de nouveau entendre, elle qui parlait toujours d'une voix méprisante quand il était question de Cameron Douglas. Costume qui te vas a ravir, malgré que le caractère n'y est pas.


      Angel n'avait pas put se retenir de lancer cette constentation où un fin sourire désoler s'inscrit sur ses lèvres alors qu'elle porta son regard chocolatés vers la Lune. Lune. Un élement magique où depuis toute petite, elle avait été fasciné par celle-là. Même si le soleil était mieux pour diverses raisons, elle avait toujours préferer la Lune. Peut etre parce que cette dernière, la surveillait lors de ses soirées mouvementés, toujours présence dans les situations délicates. Une situation délicate comme celle-ci car le prince charmant qu'était Cameron Douglas pour la soirée, ne l'avait pas reconnu malgré qu'ils se connaissaient depuis le collège. Se mordant l'interieur de la joue sans se faire remarquer par l'autre présence, elle esseya d'oublier le pincement au coeur qui se fit douleureux alors que les minutes passaient et que le silence venait en maître. Oui, ca faisait mal de ne pas se faire identifier par l'homme qu'elle aimait malgré qu'ils se connaissaient depuis lomgtemps. Mais, son caractère fier se refit de nouveau ressentir, savant qu'elle avait trop répondu à cette question quand elle était petite. Et ce n'était pas l'homme de sa vie déguisé en Dom Juan qui allait perdre cette raison, même si elle ne l'envoyait pas sur les roses. Baissant la tête, une mèche de cheveux dégager de son chignon se planta devant ses yeux, et ne prenant pas la peine de l'enlever, trop occupé a sentir le vent sur sa peau et de savoir sur ce qu'elle allait faire - autrement dire, parler avec Cameron sans lui dire qu'elle était Angel - ou le repousser - lui dire qu'elle était Angel ou non - elle sentit sa faiblesse arrivée, quand sa voix reprisa le silence religieux et magique entre les deux. Une voix calme et posée, brisant par ce fait toute les barrières qui avaient entourée son esprit depuis qu'elle avait revu mister Douglas à la rentrée de l'université.

        ANGEL ▬ Sais-tu, que l'alcool donne une mauvaise image au prince charmant ? Parla-t-elle alors qu'elle porta son verre d'alcool à ses lèvres rougatres. Si il y avais bien une personne que l'alcool donnait une mauvaise image à son costume, c'était bien celui de miss Carlson car personne n'avais vu jusqu'a ce jour, un ange boire de l'alcool et le tenir à la perfection. Regardant le liquide dans son verre et en le faisant tournée quelque peu, sa voix se refit entendre à l'adresse du Dom Juan d'une voix amusante et sérieuse, laissant place à un commencement de conversation civilisé. Chose qu'ils ne faisaient jamais, avec un masque sur le visage, rappellons-le. Ou bien, as-tu été rejeté par ta princesse du soir ?


      Finalement, le port d'un masque était peut etre une bonne idée, elle qui n'avait plus parler civilement avec Cameron depuis le collège. Car c'était bien cela, ils ne se parlaient que avec des piques sarcastique depuis qu'ils s'étaient revus et rancunière comme était A, ce n'était pas demain la veille, qu'elle lui reparlera civilisement. Et pourtant, c'était bien elle, certes masqué, qu'elle parla amicalement comme si ils se connaissaient depuis toujours, alors qu'elle était sensée le détester pour lui avoir briser le coeur quand elle avait treize ans. Et c'est en soupirant interieurement contre toute les choses qui faisait d'elle une Carson rancunière au coeur brisé, que son regard chocolatés se reposa sur la nuit étoilée par les étoiles, tout en partagant un silence unique et magique, avec comme présence, celle du Dom Juan habillé en prince charmant. Peut etre que les miracles existent mais elle n'en pensa pas moins, quand son regard chocolat entra en contact avec celui marron foncé de mister Douglas, alors qu'un fin sourire étira leurs lèvres, partagant ensemble, un mystère bien gardé.


    « Non,
    Alors l'ange s'abandonna,
    au plaisir du mystère et de la tentation.
    Partant du paradis, pour rejoindre le monde des humains
    humaine telle qu'elle est. »

    _________________

      A Devil Angel

        Je voudrais briser ton cœur
        en mille morceaux.
        Seulement, je ne résisterais
        pas très longtemps.
        Et je finirais par te donner le mien,
        les yeux clos.


        ▬ Angel V. Carlson
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le profil de l'utilisateur

    Contenu sponsorisé



    MessageSujet: Re: « Sous le clair de lune, »|| PV Cameron/Angel

    Revenir en haut Aller en bas

    « Sous le clair de lune, »|| PV Cameron/Angel

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
    Page 1 sur 1

    Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    ▬ O H M Y G O D ▬ :: ▬ THREE ; the university. :: « The . Sportive . Floor » :: || BAL D'HALLOWEEN || -